Dans un entretien exclusif, à paraître ce lundi, accordé à l’hebdomadaire Jeune Afrique, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, dévoile une image peu rassurante, plutôt pessimiste sur l’état des relations des sept dernières années entre Rabat et Alger.

Selon Bourita, les relations entre Rabat et Alger sont « au point mort à tous les niveaux », soulignant qu’aucune visite officielle entre les deux pays n’a eu lieu « depuis sept ans », rapporte l’hebdomadaire Parisien.

« Les réunions de l’Union du Maghreb arabe (UMA) ne se tiennent plus et le Maghreb demeure la région la moins intégrée du continent », a souligné le jeune chef de la diplomatie marocaine.

Bourita a par ailleurs montré du doigt Alger et ses « campagnes diplomatiques et médiatiques acharnées » pour contrer le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine. (L’Économiste)

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.