Au Maroc, les services de sécurité ont arrêté, mardi à Casablanca, une troisième personne soupçonnée d’avoir été en contact avec Younes Abou Yaaqoub, le terroriste qui a commis, récemment à Barcelone en Espagne, l’attentat à la camionnette-bélier lequel a fait 14 morts et une centaine de blessés.

Le quotidien Almassae, qui cite des sources policières, a indiqué que le mis-en-cause, 44 ans, travaille en Espagne dans la distribution des bonbonnes de gaz dans la même commune où vivait Abou Yaaqoub qui a été tué par la police espagnole.

Ce MRE aurait eu des relations avec Abou Yaaqoub, un des membres de la cellule terroriste catalane qui planifiait de perpétrer une ou plusieurs attaques d’envergure à Barcelone en utilisant, notamment, un grand nombre de bonbonnes de gaz lesquelles étaient stockées dans une maison à Alcanar à Tarragone en Espagne.

Dimanche dernier, les services sécuritaires avaient arrêté à Nador et à Oujda deux personnes dont l’une est le cousin de deux membres de la cellule terroriste, les frères Moussa Oukabir, impliqués dans les attentats de Barcelone et de Cambrils.

D’autre part, les responsables consulaires du Maroc à Barcelone ont tenu une réunion avec des responsables espagnols afin d’empêcher des actes de représailles à l’encontre de la communauté marocaine dans cette région, a rapporté la même source indiquant, par ailleurs, que le consul marocain a promis aux familles des auteurs des attaques terroristes de les assister pour le rapatriement au Maroc des corps de ces derniers.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.