Alors qu’habituellement les ministres passaient leurs vacances d’été dans des complexes touristiques au Maroc ou à l’étranger, cette année ils n’ont pu jouir que de moins de 10 jours de congé et certains parmi eux n’ont eu que 2 jours de repos tandis que ceux impliqués dans le retard des projets du méga chantier « Al Hoceima, Manaret Al Moutawasset », ils n’ont pas été autorisés par le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, conformément aux instructions royales, à prendre des vacances.

Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a souligné que les congés de tous les ministres prennent fin mercredi, a rapporté le quotidien Al Akhbar ajoutant qu’El Othmani a accordé des congés de 8 jours aux ministres non concernés par les projets d’Al Hoceima alors que la plupart des ministres n’ont pas eu de vacance, particulièrement, ceux impliqués dans le retard desdits projets qui ont tenu des réunions continues avec les services relevant de leurs secteurs et restés mobilisés durant tout l’été.

Bien que le conseil de gouvernement n’ait pas été tenu pendant deux semaines, les ministres ont poursuivi leurs activités sur le terrain pour s’enquérir des projets dont ils ont la charge comme le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, qui s’est ainsi déplacé à Al Hoceima, à Ouarzazate et à Tinghir, le ministre de l’éducation nationale, Mohamed Hassad, qui a effectué plusieurs tournées dans les établissements scolaires dans plusieurs régions, et la secrétaire d’Etat chargée de l’eau qui s’est enquise des projets de construction de barrages et d’approvisionnement en eau du monde rural.

Le chef du gouvernement Saad Eddine E Othmani a, quant à lui, choisi de passer ses vacances annuelles en compagnie de sa famille à l’Hotel Michlifen (Ifrane) avant d’écouter son séjour pour se rendre à Azrou dans le cadre d’une campagne de libération de l’espace public.

Pour leur part, le ministre d’Etat Mustapha Ramid et El Khalfi ont respectivement choisi Capo Negro dans le nord pour passer de courtes vacances et une plage du nord du Maroc.

Les ministres qui ont bénéficié de leurs congés n’ont pas quitté le Maroc et préféré passer des vacances dans les stations balnéaires du nord ou dans les zones montagneuses, affirme-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.