Un vrai « scandale » médiatique. L’actuel ministre de la culture, Mohamed Laaraj aurait demandé aux Finances d’auditer le fonds de son département dédié au « soutien des activités culturelles » après « la disparition » d’environ 5 milliards de centimes de ce fonds dans des circonstances « mystérieuses ».

Selon le journal Al Akhbar, « le scandale » a éclaté après le sit-in organisé par les professionnels du théâtre devant le ministère de la Culture appelant à l’octroi de la première tranche de la subvention réservée aux troupes de théâtre, suite à la signature d’accords à ce sujet sous le mandat du précédent ministre Mohamed Amine Sbihi, selon le journal Al Akhbar.

Toutefois, Laaraj a découvert que les fonds alloués à cette subvention ont disparu sans être attribués au soutien des activités culturelles. Sur ce, il a tenu à ce sujet une réunion avec le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, à l’issue de laquelle il a été demandé au ministère de l’économie et des finances d’octroyer les fonds nécessaires en attendant les résultats de l’audit, précise le journal.

+ Du « bon café » à 43 millions de centimes… +

Le ministre de la culture a également décidé d’ouvrir « une enquête » concernant le garçon de café qui a bénéficié du soutien réservé par le département de la culture à la production musicale. « Ce dernier aurait empoché des sommes totalisant quelque 43 millions de centimes sous le mandat de Sbihi », malgré les plaintes à son sujet de la part d’un groupe d’artistes, rapporte la même source.

Selon ces artistes, le garçon de café, qui aurait crée « une société de production », aurait bénéficié de la subvention en 3 transferts de 20 millions, puis de 15 millions et de 8 millions de centimes, malgré que ladite société soit récemment créée et n’ait aucun rapport avec la production musicale.

Concernant les subventions accordées aux projets culturels dans le domaine du théâtre, annoncées le 29 décembre dernier, quelques 179 demandes ont été examinées en 3 jours, avait indiqué le ministère ajoutant que 8,208 millions de dirhams ont bénéficié aux troupes et aux activités théâtrales.

Alors que, selon la même source, la commission de soutien n’a examiné que 115 dossiers les 21,22 et 23 décembre dernier concernant les arts plastiques et visuels auxquels elle a consacré 5,522 millions de dirhams.

Pour ce qui est de la subvention accordée aux projets portant sur la musique, la chanson et les arts chorégraphiques, quelque 156 demandes ont été examinées par la commission en 4 jours qui a alloué une enveloppe de 9,180 millions de dirhams aux projets retenus dans ce domaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.