Éclairage – Mise en garde américaine contre des djihadistes « cherchant à exploiter » les protestations de Hirak Rif

share on:

L’institut américain des études politiques (American Enterprise Institute, AEI) a fait de graves révélations sur les raisons derrières le durcissement de certains protestataires dans le Rif, mettant en garde le Maroc contre des éléments liés à des groupes djihadistes cherchant à raviver les protestations dans cette région.

Selon l’AEI, les protestations, qui étaient pacifiques et sans revendications politiques, sont devenues l’objet de tentatives d’infiltration de la part de réseaux terroristes et de mouvements séparatistes, dont Daesh et Al-Qaïda, ce qui aggrave davantage encore la situation, a rapporté le quotidien Assabah.

Le rapport de l’AEI, relève qu’Al Hoceima et ses environs pourront constituer un terreau fertile pour les djihadistes et le réveil des cellules dormantes.

Sous le titre: « Le développement des protestations pourrait ébranler la stabilité », le rapport de l’AEI a mis en garde contre les plans des réseaux de recrutement qui, non seulement, cherchent à exploiter l’élargissement du cercle des protestataires pour attirer les sympathisants des courants djihadistes, mais parient aussi sur un relâchement de la vigilance des services sécuritaires dans le cas où l’Etat opterait pour une stratégie d’apaisement dans son approche de la crise du Rif.

L’AEI a, enfin, souligné que Daesh et Al-Qaïda mettent Al Hoceima et ses environs dans leurs viseurs, relevant que la propagande des djihadistes se concentre, à travers les réseaux sociaux, sur le Maroc surtout dans les zones de protestations sociales.

Article19.ma

share on:

Leave a Response