Une fois de plus, la démission d’Ilyas El Omari de la direction du PAM, est confirmée de manière claire et sans détour.

Ce mardi matin, lors d’une conférence de presse au siège du parti à Rabat, El Omari a affirmé qu’il s’agit d’une « décision personnelle », un point c’est tout.

Cette surprenante « décision » qui a été annoncée lundi soir, lors d’une réunion du bureau politique, n’est en fait liée  ni à « la conjoncture » ni à « une surenchères politique », a précisé le secrétaire général du PAM.

En bref, il a expliqué que sa décision « irrévocable » a été motivée par ce qu’il décrit comme : « J’assume ma responsabilité dans les dysfonctionnements gestionnaires ». El Omari n’a toutefois pas élaboré sa réponse.

Pour rappel, le PAM gère la majeure partie des circonscriptions du Rif où a éclaté les événements d’Al Hoceima depuis octobre 2016. Sur instructions royales, Une enquête du ministère de l’Intérieur est en cours pour déterminer les causes socioi-économiques de la colère des rifains. 

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.