Deux Centres de santé ont rouvert, lundi, leurs portes au profit de la population de Douar Seikh Mfedel et de Sidi Moussa à Salé, après leur restauration et rénovation, dans le cadre d’une opération visant l’amélioration des services de santé. 

Dans une déclaration à la MAP, le président du conseil préfectoral de Salé, Hammani Amahzoune, a indiqué que ce projet est le fruit d’une convention conclue entre le conseil préfectoral de Salé et la délégation provinciale de la Santé pour la restauration des centres de santé, avec une enveloppe budgétaire qui s’élève à plus de 10 MDH.

Cette convention englobe plusieurs centres de santé, dont Al Arjat, la pharmacie provinciale (Roustan) et Seikh Lamfadel, a fait savoir M. Amahzoune, notant que le conseil préfectoral de Salé a contribué à ces travaux de restauration avec un budget d’une valeur de 6 MDH, alors que le ministère de Santé et la délégation s’engagent à équiper les centres avec le matériel nécessaire, estimé à plus de 4 MDH.

De son côté, la déléguée du ministère de la Santé à la préfecture de Salé, Achmaou Misk, a souligné que les infrastructures sanitaires de Salé se sont consolidées avec l’ouverture de ces deux centres au profit de la population de Sidi Moussa et Seikh Lamfadel.

S’étalant sur une superficie de 270 m², le premier centre sera animé par 4 médecins, 3 infirmiers polyvalents et deux sages-femmes, tandis que les services au deuxième centre (428 m²), seront assurés par 6 médecins, deux infirmiers polyvalents et une sage-femme.

Les deux centres sont composés de plusieurs salles, dont la salle de consultation, de surveillance épidémiologique, de maternité, de pédiatrie et des maladies chroniques.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.