Deux officiers marocaines de la marine marchande ont été enlevés dans les eaux nigérianes par une bande de pirates qui a attaqué, lundi, le navire Oya 1 à bord duquel ils se trouvaient.

Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué, jeudi à l’issue du conseil du gouvernement, que « le gouvernement marocain suit les informations relayées par les médias concernant l’enlèvement des deux officiers marocains par des pirates ».

El Khalfi a souligné que « l’affaire sera suivie par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale ainsi que par le ministère chargé des marocains établis à l’étranger et des affaires de la migration « .

Il s’agit, signale-t-on, d’un officier ingénieur et d’un officier de grade de capitaine, lauréats de l’Institut supérieur des études maritimes, qui avaient travaillé sur des navires marocains avant de rejoindre une société congolaise exploitant le navire Oya 1.

Oya 1, un cargo battant pavillon panaméen immatriculé à Pointe-Noire, est exploité par une société congolaise pour le transport d’équipements et matériels d’industries pétrolières dans les pays de la région.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.