Le Conseil de gouvernement, réuni le 27 juillet dernier, a adopté le projet de décret N° 2.17.373 modifiant et complétant le décret fixant les conditions et les procédures d’aide à la production cinématographique, à la numérisation, à la rénovation et la création de salles de cinéma et à l’organisation des festivals de cinéma.

Ce décret s’inscrit dans le cadre de l’adaptation de ses dispositions avec la Loi de finances 2016 à travers l’institutionnalisation de l’aide à la production audiovisuelle et cinématographique étrangère et la mise en place de mesures d’incitation à même d’attirer les investissements étrangers et de renforcer la présence nationale dans un entourage marqué par la concurrence à l’échelle régionale et continentale, indique, lundi, un communiqué du ministère de la Culture et de la Communication – département de la Communication.

Les nouvelles dispositions de ce décret fixent le montant de l’aide présentée à la production cinématographique étrangère au Maroc à 20%, ce qui augmentera les montants alloués à l’investissement qui devront passer de 300 millions de Dhs actuellement à 5 milliards de Dhs lors des deux prochaines années, ajoute le ministère.

Ce décret, explique la même source, contient également des dispositions organiques et procédurales relatives à la création d’une commission spéciale chargée de l’aide à la production étrangère au Maroc et opérant dans le cadre des lois régissant l’industrie cinématographique en vigueur.

Outre l’adaptation juridique, ce texte répond à la nécessité de renforcer davantage la présence du Maroc sur la scène cinématographique et médiatique internationale, ouvre de perspectives prometteuses en matière d’investissements étrangers, outre des retombés économiques et sociales liées à la création d’emplois et au développement de la production cinématographique nationale, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.