Six cavaliers marocains ont été brûlés à différents degrés après l’explosion d’un fusil traditionnel lors du Moussem Sidi Zouitia de Tabourida (fantasia) qui se déroulait le weekend dernier à Beni Yaqrin, dans la province de Settat.

Un dysfonctionnement dans le chargement en poudre d’un fusil serait à l’origine de l’explosion accidentel de l’arme réservée à la fantasia et qui était aux mains des six victimes, a rapporté Al Akhbar.

Les victimes, qui appartiennent au groupe de fantasia de Douar Assabbara, ont été transportés immédiatement aux urgences de l’hôpital provincial Hassan II de Settat où ils ont reçu les soins nécessaires avant que deux parmi les blessés, n’aient été transférés au CHU Ibn Rochd de Casablanca à cause de la gravité de leurs brulures.

Les victimes, âgées entre 12 et 20 ans, n’avaient pas pris les précautions nécessaires lors de l’usage de produits explosifs comme la poudre ce qui pose le problème de la sécurité lors du chargement des fusils par les cavaliers et souvent par des enfants mineurs, ajoute la même source.

Des éléments de la gendarmerie et de la police scientifique et technique, souligne-t-on, sont intervenus sur instruction du procureur du roi pour déterminer les circonstances et les causes de l’incident.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.