L’ONCF est une entreprise nationale qui détient le monopole du transport ferroviaire au Maroc, et qui a son service un staff juridique méticuleux, mais qui aurait commis un impair en publiant la photo d’un jeune Marocain « sans autorisation » et avec « un faux nom » sur son site officiel.

L’histoire remonte à vendredi dernier, lorsque le jeune développeur web, Abdelhaq Moufaddel surfait sur internet, tomba par hasard sur un lien « oncf2255.ma » partagé sur la page Facebook de l’ONCF, selon le site WLB.

Curieux de découvrir le design du site, Abdelhaq clique et se voit aussitôt redirigé au centre de traitement des réclamations et là, grosse surpris: Abdelhaleq aperçoit sa photo accompagnée d’un « faux nom et d’un faux témoignage ».

Furieux, Abdelhaq exprime son mécontentement via linkedin. Les responsables du site de l’ONCF ont aussitôt supprimé le faux témoignage qui, pour rappel, a été publié il y a quatre mois de cela.

Comment une chose pareille peut-elle glisser comme « une grosse coquille » dans le rouleau compresseur de l’administration ONCF ?  Le jeune développeur ne compte pas s’arrêter là, il est bien déterminé à tirer au clair cette affaire, ajoute la même source.

Que pense M. Mohamed Rabie Khlie, le Directeur général de l’ONCF, lui qui dirige cet établissement depuis juillet 2004, et il est considéré comme l’un des leaders africains en vue dans ce secteur?

No comment!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.