Benabdellah a présenté à Casablanca les programmes et réalisations de son département en matière de lutte contre l’habitat insalubre dans la métropole

Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah a présenté mercredi à Casablanca les différents programmes et réalisations de son département en matière de lutte contre l’habitat insalubre dans la région du Grand Casablanca.

Intervenant lors d’une rencontre de communication avec les cadres du Parti du Progrès et du Socialisme, le secrétaire général du parti a indiqué que la stratégie de lutte contre l’habitat insalubre dans la région du Grand-Casablanca, qui compte un taux d’urbanisation de 92 pc contre 57 pc au niveau national, repose sur 3 axes principaux à savoir l’éradication des bidonvilles et des constructions menaçant ruine ainsi que le renforcement et la diversification de l’offre de l’habitat.

Concernant la lutte contre les bidonvilles, M. Benabdellah a rappelé les différents programmes notamment celui de 2006, qui porte sur le relogement de 60.750 familles pour un montant d’investissement de 6,7 milliards de DH, le programme régional de 2011 (45.920 famille pour 4,8 MMDH) et le programme complémentaire 2014-2018 (11.665 pour 2,4 MMDH).

Ces programmes, qui ont ciblé notamment les bidonvilles « historiques » de la métropole, ont permis le relogement de 100 pc des familles des bidonvilles de Bachkou, Skouila, Thomas et Zaraba et 90 pc pour celui de Carrière Central, a-t-il fait savoir, notant que le relogement de toutes les familles recensées dans les autres bidonvilles (11.665 familles) est en cours de réalisation ou en cours d’étude et ce dans le cadre du programme complémentaire 2014-2018.

S’agissant des constructions menaçant ruine, le ministre a rappelé la signature en 2012 d’un accord de partenariat entre son département et les partenaires concernés d’un montant 1.759 millions DH, dont 306 millions DH mobilisés par le ministère, soulignant que cet accord porte sur le relogement de 9.250 familles dans le cadre du logement social. Il a dans ce cadre fait savoir que quelque 1.700 familles ont bénéficié de cette opération tandis que les autres familles sont en cours de relogement.

Le ministre a en outre rappelé les programmes de mise à niveau urbaine qui concerne la restructuration et l’intégration de 90 quartiers sous équipés au profit de quelque 98.000 familles pour un investissement global de plus de 2700 millions DH.

Concernant le renforcement de l’offre de l’habitat notamment au profit des catégories à revenu limité, le ministre a noté qu’afin janvier 2015, son département a autorisé quelque 122 projets de logement social (250.000 DH) totalisant 137.756 unités, dont 122 (110.625 unités) en cours de construction.

Pour le logement à bas coût, M. Benabdellah a fait état de la réalisation de 1.198 unités tandis que 3.369 autres sont en cours de construction.

Article19.ma/Map

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.