Après le rapport catastrophique de la cour des comptes, l’Office national du tourisme (ONT) a réquisitionné « un avion spécial » et « financé le séjour » dans le Rif à un grand nombre d’artistes marocains, tout en leur versant des indemnités pécuniaires pour « la promotion » de la ville d’Al Hoceima, en tant que destination touristique.

Cette initiative digne d’intérêt général aurait provoqué, selon le quotidien Almassae, « une vague d’indignation » sur les réseaux sociaux et a fait l’objet de « sévères critiques » de la part de plusieurs activistes de Hirak Rif.

Ces derniers estiment que « la résolution des problèmes de la région », y compris le volet touristique, n’interviendra pas à travers « la dépense de l’argent » des pauvres contribuables marocains dans des opérations de « parade sans nul effet ».

Certains ont même qualifié cette opération de « cynisme » eu égard à la tension qui continue de régner dans la région, aux appels à de nouvelles marches de protestation et à la poursuite du procès des détenus du Hirak.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.