La banque HSBC est dans le collimateur des enquêteurs du Consortium international des journalistes d’investigation, qui viennent de révéler l’existence de cent vingt mille comptes bancaires et une fraude fiscale estimée à plus de 180 milliards d’euros. Qu’en est-il du Maroc qui avait récemment récupéré 2,3 milliards d’euros dans l’opération d’amnistie des changes ?

Les révélations des enquêteurs sur les avoirs détenus à la banque HSBC font les choux gras de la presse depuis dimanche. Selon les chiffres publiés hier dans plusieurs médias, il existe près de cent vingt mille comptes bancaires et une fraude fiscale estimée à plus de 180 milliards d’euros entre 2006 et 2007. Cette énorme fortune était cachée entre autres derrière des structures offshores au Panama et dans les îles vierges britanniques, selon le Consortium International des Journalistes d’ Investigation (ICIJ).

Au total, 203 « pays » sont concernés par ses avoirs détenus chez HSBC. Pour rappel, les données ont été obtenues grâce à un informaticien, Hervé Falciani, ex-employé de HSBC à Genève, l’affaire est depuis baptisée « Swissleaks ».

Qu’en est-il du Maroc ?

Une question se pose : quels sont les fortunés marocains qui figurent dans la liste des clients? Si certains noms restent encore inconnus, les informations révèlent que le roi Mohammed VI figure parmi les clients avec des avoirs estimés à près de 8 millions d’euros (7,9 millions d’euros exactement). Selon LeMonde, le compte royal est codétenu avec son secrétaire particulier, Mounir El-Majidi. Il a été ouvert le 11 octobre 2006 chez HSBC Private Bank à Genève et le souverain est répertorié comme le client 5090190103. Outre le roi, l’humoriste franco-marocain, Gad El Maleh, dont les avoirs s’élevaient à un peu plus de 80 000 euros entre 2006 et 2007 est aussi sur cette liste. Gad El Maleh aurait toutefois régularisé sa situation auprès du fisc français.

Le Maroc est 37ème sur la liste de Swissleaks, les avoirs détenus par des Marocains dans une seule banque s’élevant à 1,6 milliards de dollars. Cette fortune est dissimulée dans 2 200 comptes bancaires et concernent 1 068 clients. Parmi ces 1 068 clients qui sont associés au Maroc, 21% ont un passeport marocain ou le sont de nationalité. De 1958 à 2006, 1 350 comptes clients reliés au Maroc ont été ouverts chez HSBC. Selon les données du CIJI, le plus grand montant détenu par un client marocain s’élève à 74,1 millions $.

Un client marocain détient 74 millions $!

Sur les avoirs, la Suisse est sans conteste en tête avec 31,2 milliards de dollars, suivi par le Royaume-Uni (21,7 Mds $), le Venezuela (14,8 Mds $) et les Etats-Unis (13,4 Mds $). En Afrique, seule l’Afrique du Sud (2 Mds $) devance le Maroc. Au nombre de clients, le Maroc est 23ème mondial. Là aussi, la Suisse remporte la palme avec 11 235 clients, suivi par la France (9 187) et le Royaume-Uni (8 844) alors qu’en Afrique, seule l’Afrique du Sud reste devant le royaume.

Au Maghreb, l’Algérie, 55ème mondial en termes d’avoirs détenus à HASBC, totalise 671 millions $ et 1 158 comptes bancaires. Cette somme serait détenue par 440 clients associés à l’Algérie, dont 10% posséderaient la nationalité algérienne. Le plus grand montant détenu par un algérien est de 34 millions $.

La Tunisie, quant à elle, arrive en 59ème place avec 554 millions $ associés à ce pays et 679 comptes bancaires. Cette somme serait détenue par 256 clients associés à la Tunisie, dont 11% disposeraient de la nationalité ou d’un passeport tunisien. Le montant le plus élevé détenu par un client associé à la Tunisie serait de 72.8 millions $, révèle Swissleaks. Enfin, la Libye, 60ème, disposerait de 522,9 millions $ associés à ce pays et 566 comptes bancaires détenus par 190 clients. Le montant le plus élevé détenu par un client associé à la Libye est de 78,9 millions $.

Article19.ma/Yabiladi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.