L’épée de Damoclès serait suspendue au-dessus de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH) et du coup l’ONG marocaine risque de perdre son statut d’utilité publique, a-t-on appris ce samedi.

Selon Alyaoum24, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit aurait déposé une demande dans ce sens auprès du nouveau Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani afin de « trancher sur cette question », sachant que son prédécesseur, Abdelilah Benkirane, n’avait pas donné de suite favorable à une requête similaire.

La reconnaissance d’utilité publique est accordée aux associations qui demandent à en bénéficier après une étude du dossier par le secrétariat du gouvernement. Cette reconnaissance offre aux associations qui en bénéficient de nombreux avantages notamment pour leur financement.

L’AMDH, rappelle-t-on, avait acquis la reconnaissance d’utilité publique sous le gouvernement Abderrahmane El Youssoufi en 1998.

+El Othmani n’a pas encore tranché+

M. Laftit aurait préparé « un dossier » qu’il a déposé auprès du Secrétariat général du gouvernement dans lequel il est question de « dépassements de la loi » par l’AMDH en l’accusant, notamment, de soutenir les partisans de l’autodétermination au Sahara et les prisonniers de Gdeim Izik, impliqués dans l’assassinat des éléments appartenant aux forces de l’ordre, en leur désignant des avocats pour les défendre, selon la même source.

Le gouvernement d’El Othmani « n’a pas encore tranché » sur cette question à cause de divergences entre partisans de « la fermeté » et ceux prônant « la temporisation » afin d’éviter toute décision inopportune, précise Alyaoum24.

M. Ahmed El Haïj, président de l’AMDH aurait répondu de son côté que l’AMDH « respecte les dispositions du décret qui stipule que les associations reconnues d’utilité publique », ajoute le site.

M. El Haïj a, en outre, « réfuté l’accusation » selon laquelle l’AMDH soutiendrait « l’autodétermination au Sahara », estimant qu’il s’agit de « rumeurs » pour porter atteinte à l’association.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.