Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité, Ilyas El Omari, s’est interrogé sur la partie « qui a intérêt dans la poursuite de la tension dans certaines zones à Al Hoceima ? qui a intérêt à incendier cette belle ville ? qui voudrait éteindre la lumière d’Al Hoceima ? ».

« Dans toutes les tensions et les protestations à travers le monde, et même dans celles des plus sanguinaires, les différentes parties en conflit, qu’elles que soient leurs positions, prennent un moment de calme pour réfléchir, chercher des solutions et accorder le temps aux sages et autres pour qu’ils contribuent à trouver des solutions », a écrit El Omari sur sa page Facebook.

Et d’ajouter : « Mais chez nous, c’est le contraire. Toute initiative, qu’elle que soit son origine, visant à apaiser l’atmosphère et à examiner les revendications des protestataires n’est pas acceptée par tous, tout au contraire on procède à l’aggravation des choses et à la détérioration de la situation ».

« Les protestations, chez nous à Al Hoceima ou dans le reste des parties du pays ou à l’étranger, visent en principe un objectif déclaré qui soit négocié pour sa réalisation » à travers des compromis et « dans la plupart des cas il est difficile de parvenir à des solutions définitives, en ce sens que l’on ne parvient pas à satisfaire tout le monde et l’on veille ici à satisfaire progressivement les intérêts des habitants selon les possibilités réelles existantes », a précisé El Omari.

Le président de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a relevé que « la situation actuelle à Al Hoceima est triste. D’un côté, il y a les forces de l’ordre qui sillonnent les artères et les rues, les bruits effrayant des moteurs de leurs véhicules, et les signes de colère sur le visage de leurs éléments eu égards aux circonstances difficiles de leur travail. De l’autre côté, il y a un groupe de manifestants, dont la majorité est âgée de moins de 18 ans, qui ont les mêmes traits que les forces de l’ordre avec leurs corps maigrichons et leurs visages en colère criant des revendications légitimes », a-t-il encore souligné.

Et d’appeler « ceux qui lisent ce que j’écris parmi les amis qui me souhaitent santé et succès et les autres qui ne voudraient même pas que j’existe, à contribuer, chacun selon sa position et ses moyens, à l’avènement d’un moment de trêve pour permettre à tout le monde de parvenir à des solutions viables sans vainqueurs ni vaincus ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.