Les trois Etats du Golfe, l’Arabie Saoudite, les Emirats et le Bahreïn sentent que le Qatar « n’a pas honoré ses engagements » de l’accord auquel ils sont tous parvenus en 2014. Au lieu que le Qatar mette fin aux couvertures médiatiques « provocatrices », arrête de soutenir les groupes islamistes, Doha a trouvé d’autres moyens pour contourner cet accord, selon la BBC.

La BBC qui a interviewé l’écrivain et analyste émirati, Sultan Sooud Al Qassem, explique que : Pour contenir la crise actuelle, il est probable que ces pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) et leur allié l’Egypte :

1- exigent la fermeture du réseau d’Al Jazeera avant le début de toute discussion avec Doha, en plus de la fermeture d’autres médias financés par le Qatar comme « Al Arabi Aljadid », le réseau de la télévision Al Arabi, qui a été surtout crée pour concurrencer Al Jazeera et qui est dirigé par l’ancien politicien palestinien qui porte la nationalité israélienne Azmi Bechara.

2- demandent aussi la fermeture des sites électroniques financés par le Qatar qu’ils considèrent comme étant de nature à provoquer la sédition et la discorde telle la version arabe du Huffington Post que dirige l’ancien directeur général d’Al Jazeera Wadah Khanfar, « Middle East I » dont le siège est à Londres, et le site « Arabi 21 ».

3- demandent l’expulsion des dirigeants des frères musulmans et du mouvement Hamas du Qatar en plus d’Azmi Bechara et l’écrivain islamiste Yasser Zaater, et le licenciement du rédacteur en chef du journal qatari Al Arabe, Abdellah bin Hamed Al Adba.

4- demandent au Qatar ce qu’ils ont désigné par le mauvais usage de nombreuses organisations de bienfaisance liées à Doha qui ont été critiquée auparavant par le département américain des affaires étrangères.

5- expriment leur crainte que les relations du Qatar avec l’Iran dépassent les intérêts économiques et lui demanderont de ne pas sortir du rang en ce qui concerne la position unifiée du Golfe à l’égard de l’Iran.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.