Le conseiller du roi, Fouad Ali El Himma a déclaré, mardi, que les informations relayées par certains médias concernant sa visite à l’ancien chef du gouvernement, Abdelillah Benkirane, « manquaient de beaucoup de précisons. » En d’autres termes, inexactes, selon Hespress.

Plusieurs médias électroniques et journaux Marocains avaient indiqué qu’El Himma aurait rendu visite à Benkirane à son domicile à Rabat, il y a une semaine, dans le cadre de « démarches entreprises par le Palais concernant le mouvement de protestation d’Al Hoceima ».

« J’ai suivi avec beaucoup d’étonnement et de stupeur les informations qui ont été publiées selon lesquelles j’ai rencontré Abdelillah Benkirane en raison des événements d’Al Hoceima », a affirmé El Himma,  ajoutant qu’il n’a pas rencontré l’ancien chef du gouvernement en sa qualité d’envoyé du palais royal.

El Himma a également souligné que sa visite à Benkirane a été effectuée dans « un cadre purement personnel et de courtoisie à l’occasion du mois sacré de ramadan ».

« Tout ce qu’il y a, c’est que j’ai voulu prendre de ses nouvelles d’autant qu’il était un peu fatigué et parce qu’il demandait souvent après moi et me reprochait de ne pas lui rendre visite ou le contacter », a poursuivi le conseiller royal.

Et d’affirmer : « Si Benkirane voudrait garder le silence sur la vérité et laisser diffuser des illusions et mensonges, moi je refuse que ce soit en mon nom…Moi le supposé émissaire, je démens catégoriquement les informations publiées et je souligne que nous n’avons abordé aucun sujet relatif à ces événements ».

« Je sais très bien qu’il y a un seul gouvernement désigné par le roi, et je sais très bien qui est le président du gouvernement, tout comme je ne voulais pas embarrasser Abdelillah Benkirane, surtout que les événements d’Al Hoceima, comme le sait tout le monde, avaient commencé et se sont poursuivis quelques mois pendant son mandat à la tête du gouvernement ».

 Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.