Le tribunal de première instance d’Ain Sbaa a reporté au 19 juin courant le prononcé du verdict dans le dossier du salafiste Abdelhalmid Abou Naim poursuivi pour diffamation à la suite d’une plainte de la Chaîne 2M, a rapporté Hespress.

Abou Naim, rappelle-t-on, avait qualifié dans une vidéo postée sur YouTube la chaine de télévision de « sioniste et criminelle » et ses dirigeants de « juifs sionistes chargés de détruire le pays des musulmans ».

Abou Naim avait déjà fait l’objet d’une condamnation à un mois de prison avec sursis et au paiement d’une amende de 500 dh pour diffamation à l’égard d’hommes politiques et d’intellectuels marocains qu’il a qualifiés d’apostasie, dont le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachguer, et l’activiste amazigh Ahmed Assid.

Le salafiste s’est également attaqué dans des vidéos à certaines instances et organismes comme les ministères des affaires islamiques, du tourisme et de l’éducation nationale.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.