Les événements d’Al Hoceima ont trouvé leur écho, dimanche 28, à Casablanca, Rabat et Tanger. Un mouvement de solidarité spontané avec le Rif a vu le jour.

Le mot d’ordre est presque le même: les protestantes veulent la libération des personnes interceptées à Al Hoceima et une solution aux problèmes socio-économiques de la région du Rif.

D’autres slogans rappellent les manifs de rue de février 2011. Le gouvernement Othmani a du pain sur la planche et doit agir vite pour éviter tout dérapage.

Rabat : 

Casablanca :
Tanger :

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.