La CAF a suspendu mardi l’arbitre de Tunisie-Guinée Equatoriale, Rajindraparsad Seechurn, pour six mois et a demandé à la Fédération tunisienne de s’excuser, sous peine d’être exclue de la CAN 2017.

L’arbitre du quart de finale de la CAN 2015 entre la Guinée Equatoriale et la Tunisie, qui avait sifflé un penalty inexistant en faveur du pays-hôte, a été suspendu six mois par la Confédération africaine de football, a annoncé mardi la CAF.

La CAF a également sommé la Fédération tunisienne (FTF) de présenter ses excuses avant le 5 février à minuit pour ses « insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour étayer les propos injurieux de la FTF ».

En cas de refus de la Tunisie, celle-ci serait exclue de la CAN 2017, précise la CAF.

La FTF a, de même, été sanctionnée d’une amende de 50.000 dollars.

Article19.ma/Menara

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.