Dix personnes sont décédées à El Hajeb et six autres hospitalisées dans un état grave à cause vraisemblablement de la consommation de l’alcool à brûler, selon un nouveau bilan communiqué mardi par les autorités locales.

D’après les mêmes sources, quatre personnes sont hospitalisées au Centre Hospitalier Universitaire Hassan II de Fès et deux autres ont été admises à l’hôpital Mohammed V de Meknès et l’hôpital provincial d’El Hajeb.

Un premier bilan annoncé lundi par les autorités locales faisait état du décès de cinq personnes, dont des sans domicile fixe, après leur évacuation à l’hôpital provincial d’El Hajeb et l’hôpital régional de Meknès en des heures et lieux différents de la ville d’El Hajeb.

Selon les données préliminaires, cité par les mêmes sources, le décès serait dû à la consommation de l’alcool à brûler.

Le fournisseur des victimes en cette matière a été appréhendé par les services de sécurité et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet en vue de déterminer les circonstances de ces décès.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.