Le conseil suprême de la magistrature a prononcé les sanctions prises à l’encontre des quinze juges qui ont été déférés devant lui. Il s’agit de trois révocations,  quatre suspensions provisoires, et un blâme. Sept autres  juges ont été, en revanche, acquittés.

Selon Almasaa, les fautes professionnelles reprochées aux juges sanctionnés  ont varié  entre non sauvegarde du sérieux et de  la dignité requises dans les fonctions de la magistrature, atteinte  au sérieux et à la dignité, cumul injustifié de fortune, ou encore non-respect du devoir professionnel.

Citant des sources informées, le quotidien a ajouté que les révocations ont été prononcées par le conseil pour abus et corruption, la suspension provisoire pour graves  inobservations professionnelles, et le blâme pour simples  inobservations. Quant à l’acquittement, il a été prononcé pour inobservations involontaires.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.