Le ministre de l’intérieur Abdelouafi Laftit a révélé dans un rapport présenté devant les parlementaires à l’occasion de la discussion du projet de loi de finances que des centaines de marocains combattent aux côtés des organisations terroristes en Irak et en Syrie.

Le ministre a indiqué que le nombre de ces djihadistes marocains s’élève à quelque 1631 dont 864 sont des combattants de l’Etat islamique Daesh.

Le rapport relève également que 284 femmes et 333 enfants marocains ont rejoint les zones de combats en Irak et en Syrie, précisant que 558 djihadistes marocains ont été tués dans ces deux pays.

Par ailleurs, le ministère de l’intérieur a fait savoir que les services sécuritaires marocains ont démantelé en 2016 quelque 16 cellules dont les membres étaient sur le point de commettre des actes terroristes au Maroc contre 23 en 2015.

Le rapport souligne, en outre, que les groupes terroristes tentent d’exploiter certains points faibles, notamment, le recul des rôles de la famille, de l’école et de la société civile et font appel à l’expertise des terroristes dans les pays étrangers, particulièrement, en Espagne pour la fabrication des explosifs.

Laftit a souligné que les services sécuritaires poursuivront leur lutte contre le terrorisme en tant que phénomène structurel et une menace véritable à la sécurité et à la stabilité.

Le ministre a également rappelé la coopération que mène le Maroc contre le terrorisme avec de nombreux pays comme l’Espagne, la France, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique et les Etats Unis ainsi qu’avec certains Etats du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest.

Cette coopération a permis le démantèlement de plusieurs cellules terroristes, a souligné Aftati indiquant que l’intervention des services sécuritaires marocains ont été déterminants dans l’avortement de nombreux projets terroristes visant des pays amis.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.