Les Américains ont déjà la tête tournée vers les élections américaines de 2016. Hillary Clinton, Jeb Bush… les noms des candidats possibles sont déjà sur toutes les lèvres. Mais le Wall Street Journal propose une autre personnalité pour mener le pays de 2016 à 2020 : Napoléon Bonaparte.

Selon Andrew Roberts, la situation actuelle des Etats-Unis serait semblable à celle dans laquelle la France se trouvait lors du coup d’Etat du général Corse en 1799 : un pays dans l’impasse, engagé dans une guerre très coûteuse, contraint de partager son statut de superpuissance avec un rival économique majeur, et doté d’un code fiscal « qui semblait bénéficier uniquement aux avocats ».

Napoléon aurait réussi à inverser la situation grâce à ses qualités comparables à celles des grands hommes qui ont marqué l’histoire des Etats-Unis. « Au cours du premier consulat (1799-1804), il a montré plusieurs qualités attendues aujourd’hui chez un président américain. Lors de la bataille de Marengo, il a exposé des prouesses militaires dignes d’un George Washington […]. Dans la réécriture de la Constitution française, il a eu la finesse d’un James Madison (président américain de 1809 à 1817), et en créant la Banque de France, il a fait preuve de l’acuité financière d’un Alexander Hamilton (secrétaire du Trésor sous George Washington) », résume le Wall Street Journal.

Même si certains aspects de la biographie de Napoléon ne doivent pas être source d’inspiration – ses 22 maîtresses, son « égoïsme monstrueux » ou encore son échec lors de la campagne de Russie, « Les concurrents pour la Maison Blanche en 2016 feraient bien de s’inspirer de Napoléon pour la conduite et l’inspiration, pas seulement pour savoir comment mener leur campagne mais aussi, une fois en poste, pour savoir comment diriger ».

Article19.ma / Courrier International

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.