Les cinq hommes interpellés mardi à Lunel (Hérault) lors d’un coup de filet antidjihadiste ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Les cinq hommes, âgés de 26 à 44 ans, ont été écroués, a précisé cette source.

Une dizaine de personnes originaires de Lunel, une ville de 25.000 habitants, sont parties rejoindre les rangs des combattants djihadistes en Syrie et six auraient trouvé la mort au combat.

Article19.ma /Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.