CEUTA – 7 blessées dans l’enfer quotidien des pauvres « Human mules » (transporteuses) marocaines de la contrebande (VIDÉO)

share on:

Les médias espagnols ont publié des images montrant les souffrances endurées, mercredi dernier, par les femmes, qui font entrer des marchandises de la ville occupée de Ceuta au territoire marocain à travers le passage frontière « Tarkhal », ouvert récemment.

Sur ces images, on voit ces femmes à bout de nerf avec sur leurs dos des charges dépassant les 60 kg et enserrées dans l’étroitesse du passage menant au check-point espagnol.

Selon l’agence de presse espagnole EFE, « cinq de ces femmes ont été évacuées, mercredi, vers le centre hospitalier universitaire de Ceuta pour y recevoir des soins d’urgence alors que deux autres ont été transportées vers un hôpital marocain. »

Des ONG espagnoles avaient déjà alerté sur l’aggravation de la situation dans les deux passages frontières de Sebta et les dangers qu’encourent les porteuses marocaines d’autant que l’une d’entre elles est décédée récemment à « Tarkhal 2 ».

Malgré les tentatives des autorités marocaine et espagnole d’alléger la pression sur ces points de passage en accordant des badges d’entrée à 4000 porteuses, le problème subsiste toujours car les 6000 autres, qui ne disposent de cette autorisation, usent de nouveaux stratagèmes et parviennent à passer la frontière.

Article19.ma

share on:

Leave a Response