Politique – L’USFPiste Younes Moujahid considère que « le PJD n’est pas un allié de l’USFP »

share on:

Le porte-parole de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Younes Moujahid considère que le parti islamiste PJD « n’est pas un allié du parti de la rose, » expliquant qu’il existe une différence entre « l’alliance politique » et « la coalition gouvernementale » qui suppose que chaque parti garde son droit d’exprimer ses positions y compris de critiquer un autre parti de la majorité gouvernementale.

Dans une interview au quotidien Assabah, Moujahid a ajouté que l’USFP continuera de répondre à ce qu’il a désigné par « les extrémistes du PJD », estimant que « le Maroc a besoin de rompre avec l’intervention des associations à caractère religieux dans le champ politique sous la couverture de partis…l’exploitation de la religion dans la politique et les élections …et d’autres pratiques devenues inacceptables non seulement au Maroc mais dans plusieurs pays arabes et islamiques ».

Moujahid a également dirigé ses critiques à l’encontre les leaders du PJD, relevant que ceux qui attaquent Saad Eddine El Othmani le font dans « le cadre du marchandage et du chantage ».

Il a, en outre, estimé que ce qu’il a écrit ne provoquera pas « l’implosion du gouvernement, car le PJD tient avec ses dents à sa présence dans cette coalition gouvernementale et que son secrétaire général Abdelillah Benkirane a clairement exprimé cette position ».

Quant à « ceux du PJD qui ont mené une campagne contre moi, ils ont usé de tous les moyens sordides y compris que j’ai la nationalité espagnole, c’est une anecdote, pour me refuser un poste ministériel ».

Moujahid a également critiqué l’ancien ministre de la communication et membre de la commission qui a élaboré le programme gouvernemental, Mustapha Khalfi, estimant qu’il n’était pas la bonne personne pour diriger le département de la communication.

Khalfi, a-t-il rappelé, a tenté, dès son accession au ministère de la communication, d’imposer son « agenda idéologique à travers ses cahiers de charge dans lesquels il rêvait d’une autre société que la société marocaine et il a échoué car son programme était idéologique et non pas professionnel ».

Article19.ma

share on:

Leave a Response