Islam Politique – La Rabita des Ouléma entame un dialogue avec des salafistes à la prison de Fès

share on:

Les autorités ont entamé un dialogue avec les salafistes dans les prisons, notamment à Fès où vendredi dernier le secrétaire général de la Rabita Mohammedia des Ouléma, Ahmed Abbadi, et le délégué général de l’administration pénitentiaire, Mohamed Saleh Tamek, ont rencontré une douzaine d’éléments de cette mouvance conduite par Khaled Haddad qui purge une peine de 20 ans de prison pour des faits en lien avec les attaques terroristes du 16 mai 2003 perpétrées à Casablanca.

« Cette rencontre entre dans le cadre des politiques de l’institution (la Rabita) concernant les moyens de combattre le terrorisme et sera suivie par d’autres rencontres de dialogue », a indiqué à alyaoum24 une source proche de la Rabita alors qu’un responsable de l’administration pénitentiaire s’est refusé à tout commentaire se contentant de confirmer l’existence de ce dialogue, selon le site Alyaoum24.

Selon un membre du la mouvance salafiste de Haddad, l’entretien avec Abbadi a porté sur l’évolution des positions de ce groupe des salafistes djihadistes et leur vision du régime politique marocain du point de vue de la religion.

La même source a ajouté que les prisonniers salafistes ont eu « une bonne impression » de l’atmosphère de ce dialogue et des perspectives qu’il ouvre devant eux avant de relever que les salafistes « sentent maintenant que le temps qui leur reste en prison est compté ».

Le groupe de Haddad avait, selon certaines sources, demandé à l’administration pénitentiaire et à la Rabita l’ouverture d’un dialogue les concernant. Toutefois, selon les observateurs, c’est la première fois au Maroc qu’un tel dialogue est mené avec les prisonniers salafistes par des responsables religieux et non pas par des sécuritaires.

Article19.ma

share on:

Leave a Response