Les 8 plus grandes banques du Maroc ont empoché en 2016 quelque 6 milliards de dirhams sur les prestations facturées à la clientèle, soit une progression annuelle d’environ 10 pc malgré que six opérations (accès à la banque digitale, renouvellement du code PIN de la carte bancaire…) sont venues s’ajouter, depuis le 1er avril 2016, à seize autres offertes aux clients à titre gratuit depuis 2010.

Selon le quotidien Assabah, le banques ont réalisé l’essentiel de leurs gains des prestations liées aux différents modes de paiement qui leur ont fait gagner près de 2 milliards de dirhams. Ces services représentent le tiers de leurs revenus et ont même atteint 40 pc pour les plus grandes banques après que les tarifs des commissions prélevées sur les moyens de paiement ont augmenté de 30 pc, dont les frais de virement au Maroc ou à l’étranger, les retraits d’espèces par chèque guichet ou déplacé, rejet de chèque. Idem pour les commissions réclamées à la clientèle des entreprises, notamment l’augmentation des frais d’escompte de chèque et les paiements électroniques pour les cotisations à la CNSS.

Une source professionnelle a indiqué à Assabah que les banques envisagent augmenter la valeur de leurs recettes en augmentant le nombre des cartes bancaires qui a progressé de 8,8 pc à la fin de l’année dernière pour atteindre 12,9 millions de cartes destinées à l’usage national et international, ajoutant que les opérations par cartes ont progressé de 10 pc avec 308 millions d’opérations portant sur 262,2 milliards de dirhams.

Les banques concentrent actuellement leurs efforts sur l’élargissement des commissions aux opérations sur les comptes lesquelles ont rapporté 1,5 milliard de dirhams en 2016, soit une progression annuelle de 9 pc, dont une grande partie provient de l’ouverture de nouveaux comptes bancaires qui ont atteint 37 milliards de dirhams à la fin de l’année dernière, soit une progression de 4 pc.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.