Sur le campus de Fès, de graves incidents ont été enregistrés jeudi suite au procès des étudiants impliqués dans le décès d’un étudiant en 2014, selon des sources concordantes.

Dix sept étudiants appartenant à l’une des factions estudiantines ont été interpellés, suite à une altercation avec les forces de l’ordre, qui s’est produite jeudi aux environs de la cité universitaire de Fès et au cours de laquelle les protestataires ont fait usage de violence et de jets de pierres.

Cette confrontation a fait plusieurs blessés parmi les forces de l’ordre ayant nécessité leur évacuation à l’hôpital afin de recevoir les soins nécessaires, ont indiqué les autorités locales.

Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser ces étudiants qui tentaient d’organiser un sit-in illégal, jeudi matin, aux alentours de la Cour d’appel de Fès où se déroulait le procès de certains étudiants poursuivis dans le cadre d’une affaire d’homicide volontaire, a souligné la wilaya de la région Fès-Meknès.

Les étudiants arrêtés ont été placés en garde-à-vue sur ordre du Parquet, tandis que l’enquête se poursuit pour identifier les autres individus impliqués dans ces actes et les déférer devant la justice.

A noter que ce 13 avril 2017, une centaine d’étudiants d’ »Annahj démocrati Al Qaidi » (gauche radicale) clamaient l’innocence de leurs camarades devant la Cour d’appel de Fès.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.