Connue par ses gratte-ciels, Dubaï s’apprête cette fois à construire la première gratte-ciel suspendu par un astéroïde, ce dernier étant situé à 50 000 kilomètres au-dessus de la surface terrestre. Il sera forcément le plus grand du monde, très largement même.

Conçue par l’américain « Tour clouds architecture office », la tour, baptisée « Analemma Tour », sera suspendue à un astéroïde grâce à des câbles, maintenue en orbite par rapport à la Terre et devant se déplacer à 482 km/heure ce qui permettra à ses occupants de se déplacer facilement entre les hémisphères nord et sud de notre planète.

Sa partie inférieure sera réservée pour l’approvisionnement des occupants de la tour ainsi qu’aux visiteurs qui y trouveront des restaurants et des commerces.
Cette nouvelle tour de Babel pourrait à l’avenir se déplacer et faire le tour du monde et que les voyageurs et hommes d’affaires puisse descendre avec des parachutes sophistiqués là où ils veulent.

Comment transporter les gens dans l’immeuble et hors de l’immeuble ? Que faire en cas de chaleurs extrêmes ? Et comment garder cet astéroïde continuellement à 50 000 km au-dessus de la Terre ? Tant de questions qui restent encore en suspens…

De la pure science fiction, disent les mauvaises langues. Qui vivra verra!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.