La direction générale de la sûreté nationale s’apprête à réformer les statuts de ses agents, notamment, les dispositions relatives à leur régime des indemnités et à l’avancement de grade qui ne nécessitera plus une ancienneté de 6 ans mais seulement de 4 ans en cas de satisfaction à toutes les autres conditions requises.

A cette fin, le directeur général de la DGSN, Abdellatif Hammouchi, a désigné une commission pour se pencher sur les amendements à introduire sur les statuts des policiers après qu’il ait défini les grandes lignes du projet d’amendement du Dahir et de l’arrêté relatifs aux fonctionnaire de la sûreté nationale, a rapporté le journal Almassae.

Les réformes envisagées porteront sur le dahir du 13 février 2010 relatif à la DGSN et le statut des fonctionnaires de la sûreté nationale conformément aux instructions royales appelant à doter cette administration des ressources humaines et matérielles nécessaires à sa mission.

Selon la même source, ces projets de réformes font l’objet d’une approche participative en ce sens qu’ils ont été soumis, dans un premier temps, aux services centraux et seront aussi examinés, par la suite, au niveau de l’ensemble des wilayas à travers le royaume afin de recueillir leurs avis et observations.

Dans une déclaration à Almassae, Mohamed Akdid, un ancien cadre de la DGSN, a indiqué que les réformes envisagées par Hammouchi concernent l’ancienneté des candidats à l’avancement et l’augmentation du nombre des agents devant en bénéficier en plus des dispositions relatives au régime des indemnités des fonctionnaires de la sûreté nationale.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.