Les travaux de la deuxième tranche du projet d’aménagement de la corniche de Mehdia, ayant pour but de faire de cette plage une destination touristique incontournable, ont été lancés, lundi à Rabat, pour un investissement global de 25 millions de dirhams (MDH).

Ce projet, dont la deuxième tranche a été lancée par le gouverneur de la province de Kénitra, Fouad M’Hamdi, vise à améliorer et renforcer les infrastructures de base de la plage de Mehdia, afin de la hisser au rang des stations balnéaires nationales.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan stratégique du développement intégré et durable de la province de Kénitra, dont le coup d’envoi a été donné par SM le Roi Mohammed VI en 7 avril 2015. Doté d’une enveloppe budgétaire 8,321 milliards de Dhs, ce plan vise à accompagner le développement urbain et démographique de la capitale du Gharb.

Ce projet prévoit d’améliorer l’attraction de cette plage, par son alignement, la mise en place de l’éclairage public, d’espace verts, d’équipements sportifs, de places publiques et de parkings, outre l’aménagement des bâtiments se situant à côté de la plage, de manière à les harmoniser avec la nouvelle corniche.

Concernant le financement de ce projet, piloté par la province de kénitra, la contribution de la Direction générale des collectivités locales (DGSL) est de 20Millions de DH (MDH), tandis que la région de Rabat- Salé- Kénitra a versé 5 MDH.

Selon des données fournies par la province de Kénitra, il a été, en outre, procédé au lancement des travaux d’assainissement liquide du Centre de Mehdia, pour un montant de 30MDH. De même, les études techniques liées à l’aménagement de l’entrée de la ville de Mehdia, du côté du port, sont dans leurs dernières phases.

A l’occasion du lancement de ce projet, le président de la commune de Mehdia, Khalil Lahyaouine a indiqué, à la presse, que l’aménagement de la corniche fera de la ville de Mehdia une destination touristique incontournable.

L’importance de ce projet, qui sera mis en œuvre dans moins de quatre mois, réside dans le fait que cette plage accueille annuellement plus de 120.000 visiteurs et touristes, en plus du potentiel naturel important dont regorge la ville et sa proximité de villes comme Kénitra, Rabat et Salé, a-t-il souligné.

Le plan stratégique de développement intégré et durable de la province (2015-2020) vise, notamment, l’accompagnement de la politique de régionalisation avancée et la mise à niveau du monde rural, l’amélioration des infrastructures socio-culturelles et sportives de la province, la promotion des indicateurs de développement humain et le développement de l’attractivité touristique des stations balnéaires, Mehdia et Moulay Bousselham, tout en veillant à la protection de l’environnement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.