Des lots de terrains à Fahs-Anjra, appartenant au Ministère des Habous et Affaires Islamiques sont devenus l’objet de  » ventes illégales  » effectuées par des particuliers, devant le silence de la délégation chargée de la gestion de ces biens dans la région de Tanger.

Les propriétés du ministère visées par les spéculateurs fonciers se trouvent surtout dans les communes de Ksar es-Seghir, Melloussa et Khemis Anjra, selon le quotidien Al Massae.

D’ailleurs, au tribunal de première instance de Tanger, un dossier concernant la vente d’un grand terrain, propriété du ministère a été gelé en attendant la fin de la procédure judiciaire. Un autre cas concerne des biens dans la commune de Zrarea, près de Ksar es-Seghir, vendus à plus de 120 millions de centimes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.