Les parlementaires du Parti authenticité et modernité, Fatima Saadi, Mohamed Alhamouti et Omar Azzarad, ont adressé une lettre au chef du gouvernement concernant le décret faisant de la province d’Al Hoceima « une zone militaire ».

Dans cette lettre, le PAM explique qu’après d’intenses débats il est parvenu à la conclusion que la province d’Al Hoceima a cessé d’être une zone militaire depuis l’annonce du décret numéro 1.59351 relatif au découpage administratif du royaume, c’est à dire depuis le 2 décembre 1959, soulignant que l’ancien décret relatif à la militarisation de la province était ainsi devenu caduc.

Par conséquent, les parlementaires du PAM ont demandé au chef du gouvernement de publier un communiqué officiel à ce sujet et à entreprendre les mesures nécessaires pour gérer les protestations pacifiques que connaît actuellement cette province dans le respect des libertés et des droits fondamentaux garantis par la constitution et les conventions internationales relatives aux droits de l’homme que le Maroc a approuvées et qui sont encadrées par les textes de loi y afférents.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.