Samsung Electronics a annoncé lundi son intention de vendre des versions reconditionnées à neuf de ses smartphones Galaxy Note 7 qui avaient été retirés du marché eu égard à un risque d’explosion de leurs batteries.

Le géant sud-coréen de l’électronique a dit dans un communiqué qu’il déterminerait dans quels marchés il vendra les Note 7 rénovés après s’être entretenu avec les autorités réglementaires et les opérateurs concernés.

Le Note 7, un téléphone haut de gamme vendu à près de 900 dollars (827 euros), a été mis au rebut environ deux mois après son lancement, signant l’un des échecs industriels et commerciaux les plus retentissants du secteur.

Après une enquête de plusieurs mois, Samsung a confirmé en janvier qu’un défaut de batterie était à l’origine des combustions de ses téléphones, mettant hors de cause aussi bien le logiciel que les matériaux de fabrication.

Les Galaxy Note 7 qui ne seront pas reconditionnés verront leurs composants récupérés à des fins d’utilisation ou de vente, qu’ils s’agisse des puces, des modules de caméra ou des métaux rares qu’ils contiennent, comme le cuivre, l’or, le nickel ou l’argent, a ajouté Samsung.

Des associations écologistes avaient demandé au groupe de trouver un moyen respectueux de l’environnement pour recycler les Note 7 rappelés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.