Un présumé djihadiste a été expulsé dans la nuit de mercredi à jeudi de la Turquie vers la France et devait être présenté jeudi à un juge d’instruction antiterroriste, a-t-on appris de sources française et turque.

Ce Français faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen dans le cadre d’une enquête ouverte le 11 janvier dernier pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, a précisé une source judiciaire française, confirmant une information d’Europe 1.

Arrêté à proximité de la frontière syrienne autour du 6 janvier, il était avec sa femme et leur enfant, également expulsés, et faisait partie d’un groupe de personnes qui tentait de gagner la Syrie, selon un officiel turc.

Cheikhou Diakhaby, n’a jamais été condamné pour des faits de terrorisme en France, mais était parti en Irak en 2004, dit une source proche du dossier.

Il avait été arrêté début janvier en Bulgarie aux côtés de Fritz-Joly Joachin, qui doit être bientôt extradé vers la France et a admis connaître les frères Saïd et Chérif Kouachi, auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo le 7 janvier dernier.

Les deux hommes voulaient alors rejoindre la Turquie.

A l’issue de cette interpellation, Fritz-Joly Joachin, visé par un mandat d’arrêt européen pour enlèvement d’enfant après une plainte de sa femme, a été retenu par les autorités bulgares. Il voyageait avec son fils de trois ans qu’il comptait emmener en Syrie.

Article19.ma/Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.