Inédit – La police arrête un pilote de la RAM à l’atterrissage à Nantes

share on:

En contrôlant un vol Royal Air Maroc (RAM) qui arrivait de Marrakech, samedi soir, les policiers ont repéré le nom d’une personne recherchée : le pilote !

Selon le site Ouest-France, le pilote marocain était recherché depuis trois ans, mais ne le savait pas. Samedi soir, il est tombé des nues lorsqu’il l’a appris. Les policiers, qui venaient de passer au crible la liste des passagers et de l’équipage de son avion en provenance de Marrakech, au Maroc, n’en sont pas revenus non plus.

Le seul nom qui figurait au fichier des personnes recherchées était le sien. Lui, le pilote de Royal air Maroc.

L’homme, la cinquantaine, travaille pour la compagnie depuis longtemps. Samedi, il a appris qu’il avait été condamné en 2014, par le tribunal de Créteil, à huit mois ferme, en son absence.

Mais n’avait pas été frappé d’interdiction de vol. Et n’avait jamais été contrôlé. Il n’était pas présent à l’audience, où, dit-on, il était poursuivi pour avoir décollé en 2010, de l’aéroport d’Orly, malgré le fait que son appareil avait une fuite de carburant.

Lorsqu’il a pris connaissance de sa condamnation, samedi soir, il a immédiatement déclaré qu’il demandait à être re-jugé, 

Article19.ma  

share on:

Leave a Response