Dans un communiqué de son Conseil national, réuni samedi jusqu’à une heure tardive à Salé, le Parti justice et développement a exprimé son soutien à Saad Eddine El Othmani dans sa mission pour la formation d’un nouveau gouvernement.

Le parlement du PJD s’est félicité de la désignation par le roi Mohammed VI du président du Conseil national et ancien secrétaire général du parti, Saad-Eddine El Othmani, chef du gouvernement, saluant la détermination du souverain à renforcer le choix démocratique, à consolider les acquis réalisés par le Maroc dans ce domaine et à mettre en œuvre les dispositions constitutionnelles relatives à la formation du gouvernement.

Le Conseil national du PJD a, en outre, rendu hommage à son secrétaire général, Abdelillah Benkirane, pour ses initiatives audacieuses de réformes et ses actions en faveur des intérêts suprêmes de la nation avec compétence et dévouement tout au long de son mandat à la tête du gouvernement.

Les membres du conseil ont également loué « la bonne gestion » par Benkirane des négociations pour la constitution d’un nouveau gouvernement qui a veillé au respect total de la logique du texte constitutionnel, des choix royaux et démocratiques tout en tenant compte des résultats des dernières élections lesquels ont donné la première place au parti. En ce sens, ils ont relevé « le sens de responsabilité et de compromis » dont a fait preuve le secrétaire général du PJD pour l’intérêt suprême de la nation en vue de former « un gouvernement fort et homogène » qui soit à la hauteur des aspirations du roi tout en respectant la volonté des électeurs.

Le communiqué du Conseil national du PJD souligne, en outre, la nécessité de hâter la formation d’un nouveau gouvernement qui soit « fort, homogène et efficace tout en respectant les dispositions constitutionnelles et la volonté populaire, exprimée lors des dernières élections législatives, » et qui « bénéficie de la confiance et du soutien du roi ».

Les membres du conseil se félicitent, par ailleurs, des positions exprimées par le secrétariat général à différentes étapes des consultations pour la formation du gouvernement.

Ils ont également décidé de charger le secrétariat général du PJD (Benkirane) de prendre toutes les décisions nécessaires lors des consultations en vue de composer le gouvernement dans le cadre de la règle définie par le parti et en fonction de la tournure que prendront les négociations.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.