Le programme d’investissement dans le secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP) prévoit un montant de 36 milliards de dirhams (MMDH) pour l’année 2015.

C’est ce qu’a annoncé, lundi à Rabat, le secrétaire général du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, Redouane Belarbi, précisant que ce montant est réparti sur les secteurs des routes et autoroutes avec 9,74 MMDH, le secteur ferroviaire (4,70 MMDH) et des ports (12,84 MMDH).

Ces investissements portent aussi sur le secteur aérien avec 1,20 MMDH, celui du transport et de la logistique (161 millions de dirhams) et des équipements publics (7,38 MMDH), a ajouté Belarbi qui s’exprimait à l’ouverture d’une journée d’information sur les marchés de BTP au titre de l’année 2015.

Les investissements dans les infrastructures et équipements publics ont atteint 166 MMDH au titre de la période 2012-2016, alors que ceux programmés pour la période 2015-2017 sont de l’ordre de 900 MMDH, a-t-il fait savoir.

280 km d’autoroutes en cours de réalisation

Le responsable, qui présentait une synthèse de la stratégie du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, a relevé que 1.520 km d’autoroutes sont ouvertes à la circulation et que 280 km sont en cours de réalisation, à savoir celle de Safi-El Jadida, Khouribga-Berrechid et le contournement de Rabat.

Il a fait état également de la construction de 2.000 km de voies express et de 45.000 routes rurales.

En ce qui concerne les voies ferrées, il a noté l’existence de 2.109 km, 2.743 km programmées, 1.500 km de lignes grande vitesse et d’un Réseau Express Régional (RER).

Le Maroc dispose de 28 ports dont 15 sont ouverts au commerce international, tandis que cinq nouveaux ports sont en cours de construction, selon M. Belarbi, qui a ajouté qu’il sera procédé à 4 extensions et 5 opérations de réhabilitation.

Trafic aérien: 42 millions de passagers en 2016

Le Maroc occupe la 18ème position selon l’indice de connectivité du transport maritime international, sachant qu’il est lié à plus de 130 ports internationaux, a-t-il rappelé. Pour ce qui est des aéroports, le Royaume dispose de 26 dont 19 sont internationaux, a-t-il précisé, ajoutant que l’aéroport Mohammed V doit être un aéroport de référence en Afrique.

En ce qui concerne le trafic aérien, le nombre de passagers devrait atteindre 42 millions en 2016 et 90 millions à l’horizon 2035, a-t-il renchéri, notant que le Royaume, qui est lié à 51 pays et 113 aéroports étrangers, veut développer ses vols internes à travers la création de RAM Express.

Evoquant la logistique, le secrétaire général a parlé de la mobilisation de 3.000 hectares pour 2030, faisant savoir que des études sont en cours pour la réalisation de projets à court terme.

La journée d’information a connu la participation du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah qui a présenté les réformes juridiques à entreprendre pour promouvoir la performance de l’entreprise nationale du BTP.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du ministre chargé du Transport, Najib Boulif, a connu la participation de professionnels et de représentants d’institutions compétentes.

Article19.ma/MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.