Les autorités françaises ont récemment arrêté un ressortissant d’origine marocaine, avant d’entamer son procès ce lundi, pour apologie du terrorisme et menaces contre le Chef d’Etat d’un pays ami, selon le journal casablancais Akhbar Al Yaoum.

 Le présumé terroriste, Fahd Jabrani, est accusé d’avoir enregistré plusieurs vidéos qu’il a diffusée sur des forums Djihadistes et où il menaçait explicitement le roi Mohammed VI. En outre, Il a incité ses sympathisants « à commettre des actes de destruction et de sabotage au Maroc, » précise le journal.

L’accusé était très actif sur les sites Djihadistes actifs sur la Toile, où il exprimait ouvertement sa haine envers le Maroc, et incitait ses lecteurs à commettre des attentats suicides. Ce comportement lui a valu une renommée de Djihadiste pure et dur dans les milieux extrémistes à travers le Maghreb et ailleurs.

Le procès de Jabrani coïncide avec l’annonce le week-end au Maroc du démantèlement d’une nouvelle cellule terroriste de recrutement de jeunes recrues au profit de l’EIIL en Syrie et en Irak, et à l’arrestation par les autorités grecques de deux marocains suspectés d’appartenir à la cellule Djihadiste neutralisée dernièrement par les autorités belges.

Les services de sécurités grecs ont arrêté les deux marocains en compagnie de deux autres suspects, après une alerte des autorités belges, et la descriptions qu’ont donné ces dernières d’un dénommé ‘Abou Omar Essoussi’, soupçonné d’être le chef de ce réseau criminel, ajoute le journal.

 Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.