L’ONG Oxfam, étude à l’appui, affirme que « la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50 % en 2016″.

Oxfam, à l’approche du forum économique mondial (WEF) de Davos (Suisse), lance un appel à la communauté internationale afin de  « réécrire les règles » pour corriger ces inégalités « vertigineuses ».

« En 2014, les membres de cette élite internationale possédaient en moyenne 2,7 millions de dollars par adulte. Le reste du cinquième (20%, ndlr) le plus riche de la population possède 46% du patrimoine mondial alors que 80% de la population mondiale ne se partagent que les 5,5% restant », a précisé Oxfam.

L’organisation, dont la directrice générale Winnie Byanyima va coprésider le forum de Davos, a réclamé « l’organisation cette année d’un sommet mondial sur la fiscalité pour réécrire les règles fiscales internationales ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.