Le squelette du dinosaure marin découvert à Khouribga et qui s’est retrouvé subitement en France lors d’une vente aux enchères, sera prochainement rapatrié au Maroc, a-t-on appris de sources concordantes.

Ce changement de situation est survenu grâce à l’intervention de plusieurs hauts responsables qui réussi à empêcher la vente du Zarafasaura Oceanis, prévue le 7 mars à l’hôtel Drouot de Paris.

Une rencontre tenue, le 1er mars, entre l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa, et le commissaire-priseur de l’hôtel des ventes parisien, Alexandre Giquello a apparement abouti au rapatriement du squelette du dinosaure en contrepartie d’une compensation financière.

La somme d’argent à verser par le Maroc n’a toujours pas été fixée, sachant que le prix initial décidé pour la vente du Zarafasaura aux enchères s’élevait à 350 milles euros, a rapporté le quotidien arabophone “Al Massae”.

Les procédures de sortie de ce “trésor patrimonial”, comme l’appellent certains, restent jusqu’à présent floues. En effet, plusieurs doutes planent toujours autour de la légalité de l’exfiltration vers l’Europe, du squelette en question.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.