La réunion du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, tenue jeudi à Marrakech, a été « tumultueuse » et a failli tourner à la bagarre, a indiqué à Alyaoum24 un membre de cette instance istiqlalienne.

L’ensemble des membres du comité se sont rebellés contre le secrétaire général du parti, Hamid Chabat, lui reprochant sa manière de gérer le parti.

Seuls trois membre du comité sur les 19 présents à cette réunion ont pris la défense de Chabat, à savoir, Adil Benhamza, Abdellah Bakali, et Abdelkader Kihel, a ajouté la même source.

A l’origine des protestations des membres du comité figurent la question des suspensions de Yasmina Badou, Karim Ghallab et Omar Hjira ainsi que les manipulations ayant marquées la manière avec laquelle a été constituée le futur conseil national devant élire le secrétaire général du parti et qui serait, selon eux, favorable à la réélection de Chabat.

L’ensemble des membres du comité exécutif ont demandé l’annulation des sanctions prises par la commission de discipline du parti à l’encontre de Badou, Hjira et Ghallab, estimant que la décision de ladite commission vise à éloigner les rivaux de Chabat et à favoriser sa réélection à la tête de l’Istiqlal.

Les membres du comité, qui se sont soulevés contre Chabat, a ajouté la même source, envisagent de soumettre la question des 3 sanctionnés à la prochaine réunion du Conseil national du parti, prévue samedi prochain, et ce quelle que soit la décision la décision du tribunal qui devra examiner cette question vendredi.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.