Le secrétaire général du Parti justice et développement (PAM), Abdelilah Benkirane, a informé les membres du secrétariat général de son parti, lors d’une réunion tenue jeudi, qu’il n’y avait « rien de nouveau » concernant la constitution du gouvernement.

Benkirane a également laissé entendre qu’il persistera dans la même logique qu’il a adoptée jusqu’à maintenant en refusant toute concession pour la formation du nouvel exécutif « après qu’il ait fait beaucoup de sacrifices et de concessions », selon Alyaoum24.

Le chef du gouvernement désigné a, en ce sens, indiqué qu’il attend « le retour du roi » de sa tournée africaine pour mettre fin au long processus de consultations avec les dirigeants des autres partis politiques.

A l’issue de cette réunion, les membres du secrétariat général du parti ont affirmé dans un communiqué soutenir les positions de leur secrétaire général consistant à limiter la constitution du gouvernement aux seuls partis de la majorité précédente.

« Le chef du gouvernement désigné est le seul habilité à former le gouvernement et à déterminer les partis devant former la majorité gouvernementale », a souligné le communiqué du secrétariat général du parti de la lampe, estimant, par ailleurs, que « la nécessité de hâter la formation du gouvernement ne peut pas se faire au détriment de la crédibilité de la vie politique et des acquis réalisés par le Maroc en matière de réformes constitutionnelles et politiques ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.