Royal air Maroc, qui a décidé de fermer l’école de formation des pilotes au Maroc, est aujourd’hui obligée de débourser des milliards de centimes pour la même formation pendant 3 ans en France en vue de combler les besoins de la compagnie qui a commencé à renforcer sa présence en Afrique.

Selon Almassae, la nouvelle campagne de recrutement lancée par la RAM sur la pression de l’association des pilotes en raison du nombre élevé des heures de travail coûtera à la compagnie en termes de formation trois fois plus après la fermeture de l’école de Nouacer.

Par ailleurs, les élèves concernés devront supporter partiellement les frais après leur formation.

Curieux?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.