Le football amateur est à nouveau au cœur d’un nouveau scandale. Après le match truqué de mai 2016 entre Nahdat Fnideq-Amal Fnideq (17-1), le football amateur est à nouveau sous le feu des projecteurs. D’après Olympique Youssoufia, la Renaissance de Settat aurait violé les règlements en alignant un joueur qui n’était pas inscrit sur la feuille du match, lors de la rencontre qui a opposé les deux équipes pour la 18e journée du championnat amateur 1. Verdict sur cette affaire ce jeudi.

Le club de l’Olympique Youssoufia crie au scandale et affirme être victime de la tricherie orchestrée par la Renaissance de Settat. Le club annonce avoir saisi la FRMF à propos de la titularisation par le club de Settat du joueur Imad Zanzani, alors qu’il n’était pas inscrit sur la feuille du match. D’après un communiqué de presse publié par l’Olympique de Youssoufia, la Renaissance de Settat aurait aligné contre elle le joueur Imad Zanani, alors qu’il n’était pas inscrit sur la feuille du match. D’après la même source, ledit joueur avait disputé la première mi-temps avant d’être remplacé. Il a ensuite disparu dans la nature. D’après les règlements, il s’agit d’un acte de tricherie puisque le club ne peut aligner que les joueurs inscrits sur la feuille du match.

Contacté à ce sujet, Jamal Senoussi, président de la Ligue amateur, a indiqué au «Matin» que la commission des règlements et des statuts statuera sur cette affaire jeudi prochain. D’après Senoussi, la sentence dépendra des éléments que les deux parties vont présenter devant la commission. Deux jugements sont possibles, en fonction de la gravité des faits. Le premier serait de maintenir le résultat du match et de radier à vie le joueur et le secrétaire général du club. Le second est de donner la RS Settat perdante et lui retrancher un point de plus, ainsi que la radiation à vie du joueur et du secrétaire général. Verdict jeudi prochain.

Source: lematin.ma

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.