Le royaume du Maroc compte accroitre ses importations d’armes de défense durant les années à venir et devenir ainsi la 1ère puissance militaire en Afrique à l’horizon 2022, selon une projection de la plateforme internationale, Strategic Defense Intelligence (SDI).

Dans son rapport périodique sur l’industrie de la défense dans le monde, le SDI relève ainsi que le Maroc est sur le point d’augmenter ses budgets consacrés à la défense au cours des cinq prochaines années et deviendra ainsi la première puissance militaire en Afrique en dépassant l’Algérie qui est en tête des pays de la région en matière d’acquisition d’armement.

Le budget consacré par le Maroc à la défense devra passer de 3,5 milliards de dollars en 2018 à 3,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,8 pc, souligne le rapport.

Le Maroc envisage importer davantage d’armement et d’équipements militaires des plus modernes, précise SDI soulignant que le Royaume, qui est le 2ème plus grand importateur africain d’armes derrière l’Algérie, entend poursuivre le renforcement de sa suprématie militaire et est sur la voie de devenir une puissance militaire de premier plan en Afrique à l’horizon 2022.

Le rapport indique également que l’achat des avions de chasse, des missiles, des chars et des navires de guerre s’est poursuivi par le Maroc, malgré une baisse des dépenses militaires entre 2013 et 2017, en s’établissant à 3,8 milliards de dollars.

Selon la même source, le plan futur du Maroc prévoit l’acquisition des avions de combat, des hélicoptères, des sous-marins, des systèmes de radars, des navires de guerre ainsi que des investissements dans des sous-marins fonctionnant au diésel et à l’électricité et dans la technologie militaire, le réseau d’information et les missiles anti-char.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.