Lors de la dernière séance orale, le Chef du gouvernement a été bousculé par l’opposition socialiste sur la situation économique et sociale, notamment le chômage des jeunes au Maroc. Mais Abdelilah Benkirane n’a pas désarmé et même affirmé que parmi les 96 rapports internationaux connus, le Maroc est cité dans 80 rapports dont 75 sont disponibles gratuitement.

« Le Maroc figure dans le premier tiers du classement dans 7 rapports relatifs à l’économie. Il se trouve également dans le deuxième tiers dans 40 rapports en relation notamment avec la transparence alors qu’il se situe dans le dernier tiers dans 28 autres traitant de la parité et du développement humain », a expliqué avec fierté Benkirane.

Si les groupes parlementaires de la majorité se sont félicités des réalisations ainsi que du classement du pays, les partis de l’opposition ont plutôt critiqué la régression du Maroc dans plusieurs classements internationaux. Le débat entre le chef de gouvernement et l’opposition a ainsi vite viré vers un échange houleux sur les réalisations et le bilan du gouvernement ces trois dernières années.

Les députés de l’USFP et de l’UC, appartenant tous les deux à l’opposition, ont pointé du doigt la situation des secteurs de la santé et de l’enseignement ainsi que la hausse du taux de chômage.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.